Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 02:27
torture chimique : sevrage au benzos
Clairement, l'URSS n'a pas eu le monopole sur la torture chimique. La différence est que dans le monde démocratique, les personnes visées étaient et sont les citoyens innocents.

Torture : moyens et méthode
La torture passe en outre par l’administration abusive de médicaments dans des institutions psychiatriques ou avec la complicité de celles-ci. Parmi les substances utilisées figurent les hallucinogènes, qui induisent une confusion mentale, les neuroleptiques – dont les sédatifs –, qui provoquent un émoussement sensoriel, et des poisons qui entraînent une paralysie musculaire et des crises de suffocation. L’utilisation abusive de médicaments conduit à la perte du contrôle de soi, à des troubles et des douleurs psychiques ainsi qu’à une angoisse (de la mort).

Torturer le corps et l'esprit
la dépendance forcée aux stupéfiants - ici vous pouvez aussi utiliser dépresseurs, les stimulants, les opiacés ou hallucinogènes (psychédéliques), les dépresseurs (alcool, barbituriques, anxiolytiques avec des effets d'euphorie, de réduction de la tension, la désinhibition, la relaxation musculaire, somnolence, les stimulants (cocaïne, amphétamine , la méthamphétamine (crystal meth).

tortures et meurtres médicaux aux psychotropes sur ordonnances
témoignages

Partager cet article

Repost 0
Published by lespilulesquituent - dans les benzodiazépines tuent
commenter cet article

commentaires

Sophie 11/11/2016 17:10

Arrêtons la psychiatrie qui selon moi n'a pas lieu d'être et ces tortures disparaîtront. Si les dépressifs estiment avoir un problème médical, ils peuvent toujours s'adresser à un neurologue ou à un endocrinologue.

MICHEL 25/04/2015 16:40

Oui tout ça c'et bien joli ! Les femmes se suicident proprement les hommes plus radicalement. Moi je suis bipolaire type3 très bien suivie: lithium, neurontin, prozac, xanax, temetas et stylnox ou
imovane. Je peux pas dormir d'un sommeil naturel. Les phases down son t etrribles. ON AVALERAIT TOUT. Mourir. Le suicide est la désespérance du coeur et le coeur du désespoir. Peu importe que ces
cachous nous tuent doucement, nous avons un libre choix avec celui de disparaitre de nous même et pour les autres. Pardon j'ai tellement mal mais vous ne piouvez comprendre. En apparence traitée je
peux travailler, être sociabilisée.. oui mais il y tellement longtemps que je suis morte "zombie"...Moi je vis sur le fil du rasoir, 1 pied au bord du ravin et l'autre dans le vide du ravin.
Plus d'envies, plus de libido, plus faim et boulimique, prise de poids.... Des non-êtres que les psychiatrie ne respecte pas en France.

Que les pseudos dépressifs et autres prennent ma place. Good Luck !! HAHAHAHA !

lespilulesquituent 23/07/2015 09:21

bonjour

la bipolarité est , hélas, souvent iatrogène :

http://bipolaireinfo.sosblog.fr

Présentation

  • : LES PILULES QUI TUENT
  • : « Ce sont des médicaments extrêmement dangereux qui doivent être interdits, tout comme des médicaments similaires ont été interdits dans le passé. «
  • Contact

Recherche